Aide

Calcul du décalage des croix

Le calcul du décalage des croix repose scientifiquement sur l'analyse de près d'un million d'ascensions. Les résultats présentés dans cet article sont préliminaires. Au cours des prochains mois, nous allons rassembler les feedbacks de grimpeurs, que nous espérons contestataires. Nous nous réjouissons de les modifier au fur et à mesure que nous en apprendrons davantage.

Nous avons eu beaucoup de “faux départs” avec cette analyse, car il s'avère que les décalages des croix sont dépendants des cotations. Cependant, pour diverses raisons, cette première version choisie est un décalage constant basé sur les cotations supérieures.

En passant toutes les ascensions de theCrag à travers notre algorithme de décalage des croix, nous obtenons les graphiques de décalage des croix suivants pour les systèmes Ewbank et V-scale, avec les décalages représentés par une note interne (niveau 1 d’Ewbanks = environ niveau 15 en interne).

Veuillez noter que le pink-point en trad n'est pas si courant et on peut constater un écart dans les résultats du pink-point que nous ne comprenons pas encore complètement. À l'aide de différentes techniques d'analyse, le décalage des croix du pink-point pourrait être beaucoup plus élevé, en particulier pour le trad. En gros, on s'attend à ce que le décalage des croix pour le pink-point change, mais pour l'instant, nous appliquons simplement le même décalage pour l’escalade traditionnelle et sportive.

Résultats d'analyse du décalage des croix en trad

Résultats d'analyse du décalage des croix en escalade sportive

Résultats d'analyse du décalage des croix en bloc.

Avec du recul, cette inhérence aux cotations a du sens, car un grimpeur commence probablement par grimper en moulinette ou en second, et quand il commence en tête, il grimpe des voies dans son niveau, et ça finit par devenir du à vue. Dans les cotations inférieures, le red-point est plus un enchaînement au deuxième ou troisième essai que revenir jour après jour pour travailler une voie.

Le flash est régulièrement d'environ la moitié aux trois quarts d'un degré Ewbank au-dessus d’un à vue.

L’inhérence aux cotations pour le pink-point est également à prévoir car, dans les niveaux supérieurs, la distinction entre pink-point et red-point disparaît. Dans les cotations les plus difficiles, la plupart des grimpeurs considèrent l’enchaînement d’une voie, avec dégaines en place, comme un red-point. Ce que nous voyons ici est cette partialité dans la communauté des grimpeurs.

Voici une représentation des décalages de croix que nous avons implémentés :

AU
16 17 18 19 20 21 22 23 24 25
FR
5a+ 5b 5b+ 5c 5c+ 6a 6a+ 6b 6b+ 6c 6c+ 7a 7a+ 7b
UKT
4c 5a 5b 5c 6a 6b
YDS
5.8 5.9 5.10a 5.10b 5.10c 5.10d 5.11a 5.11b 5.11c 5.11d 5.12a 5.12b
À vue
Flash
Après travail (red point)
Après travail (pink point)

Graphique: Décalage des croix en trad

AU
16 17 18 19 20 21 22 23 24 25
FR
5a+ 5b 5b+ 5c 5c+ 6a 6a+ 6b 6b+ 6c 6c+ 7a 7a+ 7b
YDS
5.8 5.9 5.10a 5.10b 5.10c 5.10d 5.11a 5.11b 5.11c 5.11d 5.12a 5.12b
À vue
Flash
Après travail (red point)
Après travail (pink point)

Graphique: Décalage des croix en escalade sportive

BLDV
V0+ V1 V2 V3 V4 V5 V6
FB
4C 4C+ 5A 5A+ 5B 5B+ 5C 5C+ 6A 6A+ 6B 6B+ 6C 6C+ 7A
À vue
Flash
Après travail (red point)

Graphique: Décalage des croix en bloc

Noter et partager cet articleRetourner aux contenus

Cette page vous a aidé ? Notez là 

Partager ceci

Deutsch English Español Français Italiano 한국어 中文