Aide

Introduction à l'escalade

Bienvenue dans la communauté de l'escalade et sa principale ressource, theCrag. Nous supposons que vous êtes relativement nouveau à l'escalade et que vous voulez avoir un rapide aperçu sur ce sport, ses différentes disciplines, l'équipement et les capacités requises, ainsi qu'un peu de jargon.

Cette introduction est là pour ça. Elle va vous guider vers d'autres textes ou ressources qui vous intéressent. Il ne s'agit en aucun cas d’un guide complet sur l'escalade, il ne peut remplacer une introduction complète au sport par des professeurs ou des formateurs expérimentés. Cependant, il devrait vous encourager à commencer à grimper et à rejoindre cette communauté en croissance constante. Grimper est amusant, un bon entraînement, enrichissant et plus facilement accessible que vous pourriez le penser !

L’histoire de l'escaladeRetourner aux contenus

Les premières origines connues de l'escalade se trouvent en Chine où des peintures datant de 200 ans av. J.-C. montrent des gens qui grimpent. En Europe et ailleurs, l'escalade était un moyen d’aller au sommet des montagnes, de chasser et de collecter des objets de valeur. À la fin du 19ème siècle, l'escalade européenne est devenue une activité à part entière, en dehors de l'alpinisme, avec l’escalade artificielle (en utilisant un équipement qui agit comme des prises de main ou de pied artificielles) comme style prédominant. La seconde moitié du 20ème siècle verra le développement de l'escalade libre (escalade sans prises artificielles et outils) et de toutes les nombreuses disciplines d'escalade décrites ci-après.

Les grimpeurs sont souvent seuls ou organisés en petits groupes d'amis. Ils sont typiquement jeunes (39% ont moins de 18 ans) mais continuent à grimper jusqu'à 60 ans et plus. En 2016, IFSC estime que 25 millions de personnes grimpent régulièrement et qu'environ 3 000 personnes grimpent pour la première fois chaque jour.

Dans de nombreux pays, les Clubs Alpins ou d'Alpinisme agissent comme groupes de promotion pour les grimpeurs, mais vous pouvez également trouver des groupes de grimpeurs spécifiques dans votre région ou votre pays. Souvent, ils sont un bon point de contact pour toute question que vous pourriez avoir.

L'escalade nous offre des possibilités infinies pour atteindre le flow, la hauteur, le rush. Et le succès n'est jamais garanti. Ajoutez à cela tous les merveilleux autres gains que nous obtenons grâce à l'escalade et ce n'est pas une surprise si beaucoup d'entre nous sont accros (Jeff Elison)

La plupart des grimpeurs grimpent pour s'amuser, faire de l’exercice, pour la gratification et pour être avec des amis, tant à l'extérieur qu'à l'intérieur. Très peu de grimpeurs se considèrent comme des grimpeurs professionnels et peuvent vivre de ce sport marginalisé. Cela dit, il existe des compétitions d'escalade au niveau régional, national et international organisées par différents organismes, la Coupe du Monde IFSC étant la plus importante. L'escalade a également été sélectionnée comme discipline olympique pour les Jeux Olympiques qui auront lieu à Tokyo en 2020.

Disciplines de l'escaladeRetourner aux contenus

L'escalade est un sport avec de nombreuses disciplines et pour un nouveau venu, cela peut être assez déroutant. Dans ce chapitre, nous allons lister et expliquer les disciplines les plus courantes. Sachez cependant qu'il y en a d'autres dont vous pourriez entendre parler. Il existe également plusieurs façons de distinguer les disciplines. Nous avons choisi de distinguer tout d'abord l'escalade intérieure de l’escalade extérieure, puis de regarder les différentes disciplines pratiquées dans ces deux milieux.

Escalade intérieureRetourner aux contenus

L'escalade intérieure ou en salle est relativement récente et développée initialement comme une forme d'entraînement pour l'escalade en plein air. Cela dit, aujourd'hui plus de personnes grimpent à l'intérieur qu'à l'extérieur et c'est devenu la façon la plus courante de commencer à grimper. Un environnement contrôlé, un accès facile tout au long de l'année et moins d'exigences en matière d'équipements par rapport à l'escalade en plein air en font un cadre de choix pour de nombreuses personnes qui souhaitent pratiquer l'escalade. Le nombre de salles d'escalade augmente rapidement avec une croissance estimée à 50% entre 2007 et 2012. Des pays comme les États-Unis, l'Allemagne et le Japon ont chacun des centaines de salles majeures, ce qui rend très probable que vous en trouviez une près de chez vous.

Typiquement, vous pouvez distinguer deux types de disciplines d'escalade pratiquées à l'intérieur : le bloc et l'escalade sportive. Parfois, une salle peut être dédiée à l'un des deux ou offrir les deux. Il y a quelques autres disciplines pratiquées à l'intérieur, comme l'escalade de vitesse, qui ne sont pas couvertes ici.

BlocRetourner aux contenus

Faire du bloc c’est grimper sans corde à des hauteurs qui vous permettent généralement de redescendre en toute sécurité en sautant vers le sol. Dans les salles de bloc (ou la zone de bloc de n'importe quelle salle), la zone située sous les murs d'escalade est normalement protégée par des matelas pour assurer un atterrissage en douceur. Le bloc en salle est très populaire car il a des avantages évidents. Vous n'avez pas besoin de compter sur un partenaire et vous pouvez y aller seul quand vous avez du temps (même si c'est beaucoup plus amusant avec un groupe, d’ailleurs vous trouverez probablement des gens comme vous dans la salle), vous avez seulement besoin de chaussons d'escalade (que vous pouvez probablement louer) et aucun autre équipement (peut-être un sac à magnésie) et comme vous ne grimpez pas très haut en général, il est plus facilement accessible aux personnes qui ont peur de la hauteur.

Du point de vue de l'escalade, le bloc vous permet de vous concentrer sur l'escalade et ses mouvements individuels sans avoir à vous soucier de la protection, de la manipulation des cordes et autres. Cela permet généralement aux gens de progresser plus rapidement et de grimper à un niveau plus élevé que dans d'autres disciplines. Plus tard, il est également un excellent complément à l'escalade sportive, car il vous permet de vous concentrer sur vos faiblesses techniques et physiques et de les entrainer spécifiquement.

Escalade sportiveRetourner aux contenus

L'escalade sportive est ce à quoi beaucoup de gens pensent quand ils disent escalade. L'escalade sportive en salle consiste à escalader des voies avec une corde, soit en tête (c'est-à-dire en clippant la corde aux points de protection en utilisant les dégaines fixes, au fur et à mesure de la montée) ou en moulinette (ce qui signifie que vous êtes protégé de la chute par une corde pré-installée). Selon la salle, vous trouverez des voies avec des cordes pré-installées pour les moulinettes et/ou des voies pour l'escalade en tête. Bien sûr, vous pouvez toujours installer une corde (ou demander à quelqu'un de le faire) et la grimper en moulinette (voir aussi Types de croix pour plus de détails sur les styles d'ascension). La hauteur (ou la longueur) des voies en salle dépend évidemment de la salle mais est généralement comprise entre 10 et 30 mètres et varie de la dalle (angle positif, moins raide que vertical) aux voies déversantes (angle négatif, plus raide que vertical).

L'escalade sportive en salle nécessite un partenaire sur lequel vous pouvez compter pour l'assurage (vous protégeant de la chute au sol) et de plus d'équipement que le bloc en salle. Chaussures d'escalade, baudrier, dispositif d'assurage et, si vous voulez grimper en tête, une corde sont nécessaires, mais généralement la plupart d'entre eux peuvent être loués dans la salle. Regardez avec votre salle locale pour des cours pour débutants ou trouvez un partenaire fiable et expérimenté pour commencer l'escalade sportive.

Escalade en extérieurRetourner aux contenus

L’escalade en extérieur est l'endroit où le sport a ses racines et être à l'extérieur et dans la nature est l'une des nombreuses raisons pour lesquelles les gens aiment faire de l'escalade. Il y a moins de gens qui commencent leur carrière d'escalade en plein air, mais il n'y a aucune raison de ne pas commencer à l'extérieur. Trouvez des écoles d'alpinisme ou d'escalade et vérifiez si elles offrent des cours pour débutants ou des journées d’initiation, ce sera un moment très agréable et excitant ! L'escalade en plein air a plus de disciplines que l'escalade en salle, mais certains aspects se chevauchent. Ici, nous distinguons trois grandes disciplines d'escalade extérieure mais gardons à l'esprit qu'il y en a d'autres comme le Deep Water Soloing (DWS), l'escalade de glace, l'escalade artificielle et le solo intégral:

  • Bloc
  • Escalade sportive
  • Escalade traditionnelle

BlocRetourner aux contenus

Comme indiqué pour le bloc en salle, la pratique du bloc se fait sans corde à des hauteurs qui vous permettent généralement de redescendre en toute sécurité en sautant vers le sol. Évidemment, le bloc en plein air signifie que vous devez vous assurer que la zone d'atterrissage est sécurisée. Ceci est généralement fait à l’aide de matelas spécifiques appelés crash-pads qui sont placés de manière à protéger votre atterrissage ou une éventuelle chute. Pour le bloc en plein air, il est également fortement recommandé d'avoir des "pareurs", une ou plusieurs personnes qui guident votre chute vers le sol et assurent que vous atterrissez et restez sur les crash-pads. Contrairement à certaines croyances, un pareur n'est pas là pour vous rattraper, mais pour vous assister dans votre chute et vous assurer un atterrissage en toute sécurité.

Le bloc ne nécessite pas d’avoir de grandes falaises ou des champs de blocs sans fin, vous pouvez vous amuser pendant longtemps sur un bloc dans votre jardin. Cela dit, vous trouverez des tonnes de sites de blocs sur theCrag, y compris les plus célèbres comme Fontainebleau en France, Les Rocklands en Afrique du Sud ou Bishop aux États-Unis.

Escalade sportiveRetourner aux contenus

L'escalade sportive implique des voies d'escalade équipées de points de protection fixes telles que des spits et des relais pré-installés. Les voies peuvent être d’une seule longueur, (la longueur de la voie vous permet d'aller jusqu’en haut et de revenir au sol avec votre corde, l'assureur reste au sol) ou de plusieurs longueurs (une fois que le premier grimpeur a atteint le relais de la première longueur, le second grimpeur le suit jusqu'au relais d'où ils grimperont la 2ème longueur et ainsi de suite, ce qui vous permet de grimper des longues voies).

L'escalade sportive en plein air nécessite un partenaire expérimenté et fiable et au minimum des chaussures d'escalade, un baudrier, un dispositif d'assurage, une corde et un certain nombre de dégaines à installer aux points de protection pré-installés. Un casque est recommandé.

La plupart, sinon la totalité, des sites d'escalade sportive en plein air sont développés par des personnes individuelles, enthousiastes, qui investissent leur temps libre et leur argent pour développer l’accès aux falaises, équiper les voies (forage pour les protections) et - espérons-le - maintenir la qualité et la sécurité de l’équipement installé au fil du temps. Les informations sur les sites d'escalade et les voies peuvent généralement être trouvées dans des guides imprimés (appelés topos) et bien sûr ici sur theCrag où ces informations sont complétées par des informations d'ascension fournies par nos utilisateurs.

Escalade traditionnelleRetourner aux contenus

L'escalade traditionnelle (également appelée escalade trad) implique l'escalade de voies dans lesquelles la protection contre les chutes est placée par le grimpeur en montant. Dans certains cas, les voies en trad ont des relais fixes que vous pouvez utiliser pour redescendre ou même des protections individuelles pré-installées (spits), dans ce cas on l'appelle une voie mixte. Comme pour l'escalade sportive, ces voies peuvent être des voies à une ou plusieurs longueurs. L'escalade traditionnelle nécessite le même équipement de base que l'escalade sportive, mais vous avez également besoin des dispositifs de protection amovibles. Les plus communs sont appelés coinceurs et friends (qui se déclinent dans beaucoup de tailles différentes) mais il en existe beaucoup plus. L'escalade traditionnelle nécessite plus d'expérience que l'escalade sportive, car vous devez également placer les protections (l'équipement) pendant que vous grimpez. Comme pour l'escalade sportive, vous trouverez des informations sur les sites d'escalade traditionnelle et les voies dans les guides imprimés et ici sur theCrag.

Difficulté d'escaladeRetourner aux contenus

Ce ne sera pas long avant que vous soyez confronté à une discussion sur la difficulté d'une voie - intérieure ou extérieure, bloc ou escalade sportive. Même si la plupart des grimpeurs grimpent pour le plaisir, il semble que ce soit dans la nature humaine de mesurer ses propres progrès et de se comparer à ses pairs en utilisant un système plus ou moins adapté. Dans le monde de l'escalade - avec toute sa variété - l'évaluation ou le classement d'une voie se fait en utilisant des systèmes de cotation de difficulté. Comme vous pouvez l'imaginer, il existe de nombreux systèmes de cotation différents, certains par discipline, mais la plupart par zone (par exemple différents systèmes dans différents pays). theCrag les gère et les convertit tous et si vous êtes intéressés, vous pourrez en lire d’avantage à ce sujet dans l'article Cotations et conversion des cotations. Le principe de base de tous les systèmes de cotation de difficulté est que plus une voie est difficile, plus le nombre est élevé. Cela signifie que dans le système de cotation française un 6a est plus dur qu'un 5b ou avec l’échelle HUECO, un V8 est plus dur qu'un V6 et ainsi de suite.

La difficulté d'une voie est déterminée par de nombreux facteurs tels que l'inclinaison de la voie, la taille et la qualité des prises, la distance entre les prises, la difficulté des mouvements pour atteindre la prochaine prise, si la difficulté est soutenue tout au long de la voie, etc. De toute évidence, les cotes ont une composante subjective et ce qui semble difficile pour une personne ne l’est pas forcément pour une autre. theCrag vous permet d'enregistrer vos propres impressions et cotations d’une voie, ce qui montrera à quel point la «cote agréée» est proche de la vraie difficulté d'une voie. Si vous êtes intéressés par votre progression personnelle, nous vous recommandons fortement de lire l'article sur Système d’Evaluation des Performances pour Grimpeurs - Climber Performance Rating (CPR) - un outil, mis en oeuvre par theCrag, qui vous permet de suivre vos progrès personnels au fil du temps.

Les grimpeurs sont de grands enfants qui n'ont pas perdu le lien avec leurs origines évolutives (Jeff Elison)

Matériel d'escaladeRetourner aux contenus

Lorsque vous entrez dans un magasin d'équipements d'escalade pour la première fois, vous allez probablement être submergés par la quantité d'équipements différents et leurs variantes. Dans ce chapitre, nous allons brièvement aborder certains des équipements les plus importants dont vous pourriez avoir besoin lorsque vous commencez à grimper. Vous découvrirez par la suite ce dont vous pourriez avoir besoin, car cela dépend fortement des disciplines que vous préférez, de l'équipement de vos partenaires et de vos préférences personnelles.

Chaussons d'escaladeRetourner aux contenus

Les chaussons d'escalade sont probablement la première chose que vous voudrez acheter lorsque vous commencerez à grimper. Tout le monde n'aime pas mettre ses pieds nus, à long terme, dans des chaussons loués. Le choix de chaussons d'escalade est presque infini. Beaucoup de marques différentes offrent différents modèles, chacun ciblé pour différents styles d'escalade et différentes formes de pieds. Et puis il y a la question de la taille, un sujet longuement discuté. En règle générale, les chaussons d'escalade sont de taille plus petite que vos chaussures normales afin d'améliorer la sensibilité du contact des pieds. Cette étroitesse peut amener vos pieds à souffrir et souvent il faut un certain temps pour s'habituer aux chaussons. Pour les débutants, nous recommandons l'utilisation de chaussons serrées mais confortables, vous ne grimperez pas à la limite technique d'un chausson qui vous va assez bien et il est plus important d’apprécier l'escalade sans douleur que de pouvoir vous tenir debout sur la plus petite prise du rocher. Au fil du temps, vous identifierez la marque et le modèle qui correspondent le mieux à votre pied et vous aurez peut-être plus d'une paire de chaussons, par exemple une pour les longues voies de plusieurs longueurs, et une autre pour faire du bloc ou faire des voies plus techniques. Le mieux, pour commencer, est d'aller dans un magasin d'escalade avec une petite "zone de test de chaussons" et découvrir avec quels chaussons et quelle taille vous vous sentez le plus à l'aise.

BaudrierRetourner aux contenus

Si vous avez l'intention de faire de l’escalade sportive ou traditionnelle, vous aurez bientôt besoin d'un baudrier. Comme pour les chaussons, le choix est assez important et cela dépend encore un peu de vos projets. Il est probablement inutile pour un débutant d'avoir le baudrier le plus léger sur le marché, au lieu de cela, vous devriez choisir un baudrier confortable (celui dans lequel vous pouvez assurer ou rester assis longtemps sans que ça vous coupe les cuisses ou les hanches). Un des autres paramètres que vous pourriez envisager est de choisir un baudrier avec les sangles des cuisses réglables. L'avantage est que vous pouvez l'ajuster en fonction des vêtements que vous portez (ou si vous voulez le prêter à un ami).

Magnésie et sac à magnésieRetourner aux contenus

La magnésie (une forme finement moulue de carbonate de magnésium) est utilisée comme agent de séchage pour minimiser la transpiration de vos mains et est utilisée pour presque toutes les formes d'escalade. Vous l'achetez généralement dans des sacs en plastique, puis remplissez votre sac à magnésie. Les sacs à magnésie sont soit attachés autour de votre taille (ou attachés à votre baudrier) pour l'escalade sportive ou traditionnelle ou placés sur le sol «style sac à main» pour le bloc. En raison de l'excès de poussière de magnésie, certaines salles interdisent l'utilisation de «magnésie en poudre» et recommandent à la place l'utilisation de boules de magnésie (où la magnésie est à l'intérieur d'un tissu) ou de magnésie liquide (magnésie dans un liquide qui s’évapore facilement). Les sacs de magnésie sont de toutes formes et couleurs.

Appareils d'assurageRetourner aux contenus

Probablement aucun autre équipement n'est aussi important et offre autant de choix que l'appareil d'assurage. Pendant longtemps, un mousqueton et l'utilisation du demi-noeud d’amarre ont été la méthode de choix pour l'assurage. Au cours des dernières décennies, une multitude de dispositifs d'assurage différents est apparue sur le marché. Certains d'entre eux ont déjà disparu, d'autres semblent être là pour durer. Le choix du dispositif d'assurage dépend de vos plans et bien sûr de vos préférences. Si vous prévoyez de grimper des voies de plusieurs longueurs avec des cordes à doubles ou jumelées, vous avez des exigences différentes de l'escalade avec une seule corde. Une bonne approche pour distinguer les dispositifs d'assurage à corde unique est de faire la distinction entre les dispositifs auto-bloquants et les dispositifs à blocage manuel. Les dispositifs auto-bloquants bloquent automatiquement la corde lorsque le grimpeur tombe, alors que les dispositifs à blocage manuel exigent que l'assureur réponde. Le dispositif d'assurage auto-bloquant le plus célèbre est le GriGri (de Petzl) mais il y en a beaucoup d'autres qui réalisent la même chose avec des solutions techniques similaires ou différentes. Assurez-vous de lire le manuel, entrainez-vous à l'utilisation de l'appareil avec un grimpeur expérimenté et restez toujours vigilants - même lors de l'utilisation d'un dispositif auto-bloquant - quand vous assurez votre partenaire. Vérifiez toujours l'appareil d'assurage de votre partenaire et faites en sorte qu’il vérifie le votre avant tout départ dans une voie !

CordesRetourner aux contenus

Toutes les disciplines d'escalade autres que le bloc (et l'escalade en solo intégral) nécessitent une corde comme protection. Vous trouverez trois principales classes de cordes d'escalade: cordes simples, cordes à doubles et cordes jumelées. En règle générale (sauf exceptions), les cordes simples sont utilisées pour l'escalade sportive, alors que les cordes à doubles et jumelées sont utilisées pour l'escalade de plusieurs longueurs, offrant une sécurité supplémentaire et la possibilité d'utiliser toute la longueur des cordes pour la descente en rappel. Votre première corde sera très probablement une corde simple. Encore une fois, plusieurs fabricants offrent une variété de cordes différentes dans différentes longueurs. En tant que débutant, nous recommandons l'utilisation d'une corde robuste sans trop d’élasticité, car vous l'utiliserez très probablement aussi pour des voies en moulinette et pour travailler les voies. Robuste signifie l'utilisation de diamètres supérieurs (par exemple supérieurs à 10 mm) par rapport au top des cordes ayant des diamètres inférieurs à 9 mm. Quant à la longueur, assurez-vous d'obtenir une corde qui vous permet de grimper les voies dans votre région sans aucun risque. Par exemple. Si la voie la plus longue de votre région est de 35 mètres, assurez-vous que la longueur de votre corde est d'au moins 70 mètres. Un autre paramètre que vous pourriez vouloir prendre en considération lors de la sélection d'une corde est le type de traitement pour éviter l'absorption de la saleté et de l'eau et améliorer la manipulation. Beaucoup de cordes sont étiquetées avec des termes comme "dry" ou "superdry" pour indiquer le type de traitement.

CasquesRetourner aux contenus

Si vous grimpez à l’extérieur, vous devriez envisager d'acheter un casque spécifique à l’escalade pour vous protéger contre les chutes de pierres ou d'équipement ou les blessures à la tête causées lors d’une chute contre le rocher. Nous espérons que vous n'en aurez pas besoin mais en fonction de la qualité du rocher et si vous vous aventurez dans l'escalade de longues voies, il est fortement recommandé d'en porter un lors de l'escalade et de l'assurage.

DégainesRetourner aux contenus

Les dégaines (également appelées paires) sont deux mousquetons reliés par une sangle en tissu et sont utilisés pour installer votre corde dans les protection pré-installées, comme les spits. En tant que tel, leur utilisation principale se trouve dans l'escalade sportive. Souvent, l'un des mousquetons est maintenu en place par un morceau de caoutchouc dans la sangle pour faciliter le clippage de la corde tandis que l'autre mousqueton (clippé au spit) peut bouger librement. Les dégaines sont disponibles dans de nombreuses formes, tailles et couleurs et avec des sangles de longueur différente pour répondre aux différentes exigences de l'escalade. Pour les débutants, il suffit souvent d'avoir un ensemble (10 à 15 en fonction de votre zone d'escalade et de la longueur des voies) de dégaines et de les compléter plus tard avec différents types et modèles au fur et à mesure que votre escalade évolue.

Crash-padsRetourner aux contenus

Lorsque vous faites du bloc à l'extérieur, vous aurez besoin d'un ou de plusieurs matelas de protection (matelas rembourré qui a généralement des sangles servant à le porter sur le dos) pour rendre votre zone d'atterrissage plus sécurisée. Les crash-pads sont de tailles et d'épaisseurs différentes. Généralement, il est préférable d'avoir plusieurs crash-pads pour combler les espaces et les poser les uns sur les autres afin de créer une zone plane sans vide. Évidemment, il est préférable de faire équipe et vérifier avec vos amis pour avoir un bon ensemble de crash-pads avant de partir faire du bloc.

Matériel de protection (coinceurs, friends)Retourner aux contenus

Dans cet article, nous mentionnons des équipements de protection pour l'escalade traditionnelle juste par souci d’exhaustivité. Le choix et les options sont nombreux avec les coinceurs et les friends qui sont les dispositifs de protection les plus courants. Les friends (également appelées «cames») sont des dispositifs constitués de cames mécaniques à ressorts qui peuvent être placés dans les poches et les fissures alors que les coinceurs sont des pièces métalliques asymétriques qui peuvent être insérées dans les fissures. Allez jetez un oeil à ces dispositifs et aux autres dans votre magasin d'escalade, nous sommes sûrs que vous allez les adorer !

Bien sûr, il y a une multitude d'autres équipements que vous pourriez vouloir obtenir, des sangles aux mousquetons, en passant par les lunettes d'assurage, le bâton de clippage, les genouillères, la daisy chain et beaucoup d’autres encore. Vous découvrirez ce dont vous avez besoin une fois que vous aurez acquis plus d'expérience et saurez quelle forme d'escalade vous préférez. Et puis il y a toujours cette nouvelle chose qui vient de sortir et que tout le monde veut avoir...

Capacités requisesRetourner aux contenus

Maintenant que vous connaissez les principales disciplines et l'équipement de l’escalade, vous vous demandez peut-être quelles sont les exigences physiques et quelles autres capacités vous devriez avoir ou acquérir. Commençons par quelques-unes des capacités pratiques.

Capacités pratiquesRetourner aux contenus

Une capacité clé pour l'escalade - à moins que vous ne fassiez que du bloc - est la capacité de réaliser certains nœuds. Il y a des livres entiers et des applications bien faites expliquant comment faire les dizaines de noeuds différents que vous pourriez vouloir utiliser. Nous en mentionnons seulement trois importants, que vous devriez pouvoir réaliser n'importe quand sans devoir y réfléchir. Le noeud de huit par exemple que vous faites à votre baudrier ou pour relier deux cordes, le prussic en tant que sécurité lors du rappel ou quand vous voulez remonter sur une corde et le demi-noeud d’amarre pour l'assurage quand par exemple vous avez oublié ou perdu votre appareil d'assurage. Pratiquez-les à la maison et assurez-vous de savoir à quoi ils ressemblent. Vérifiez toujours le nœud de votre partenaire et faites vérifier le vôtre avant de grimper (contrôle du partenaire).

Capacités physiquesRetourner aux contenus

Pour les capacités physiques, vous pourriez être surpris d'apprendre que vous n’en aurez pas vraiment besoin. Évidemment, l'escalade est une activité physique, mais parce qu'il y a tellement de disciplines différentes et parce que vous pouvez vous amuser à n'importe quel niveau, l'escalade est vraiment ouverte à tous. Si vous pratiquez l'escalade, vous réaliserez rapidement à quelle vitesse vous progressez et à quel point c'est gratifiant de voir et d'expérimenter cela. Vous améliorerez votre technique et vous deviendrez physiquement plus fort (surtout les bras et le haut du corps). La souplesse est un plus si vous l'avez mais ce n'est pas une condition préalable à l'escalade. L'escalade peut également être pratiquée par les personnes handicapées et il existe même des compétitions de handi-escalade. Taille, poids, force - ce n'est pas très important - profitez simplement de ce sport génial !

Le meilleur grimpeur au monde est celui qui s'amuse le plus (Alex Lowe)

Noter et partager cet articleRetourner aux contenus

Cette page vous a aidé ? Notez là 

Partager ceci

Deutsch English Español Français Italiano 한국어 中文